La diététique chinoise

Les théories basiques de la diététique avec la médecine traditionnelle chinoise sont les suivantes :

1.     L’équilibre du Yin et du Yang

La théorie du Yin et du Yang est toujours en vigueur avec la médecine traditionnelle chinoise. Quand le corps humain est dans un état d’équilibre du Yin et du Yang, la médecine traditionnelle chinoise considère que le corps est sain. Lorsqu’un facteur pathogène apparaît dans un corps humain, l’énergie saine du corps se bat contre le facteur pathogène et la lutte fait que l’équilibre est rompu. Le corps produit une série de modifications pathologiques, nommées par la médecine traditionnelle chinoise : « le déséquilibre du Yin et du Yang. »

Le Yin et le Yang sont interdépendants. Le Yin (défini comme l’ensemble des nutriments) est une base matérielle à l’activité physiologique ; le Yang (se réfère à toutes les activités physiologiques) doit s’établir sur l’autre versant du Yin. S’il n’y a pas de création du Yin, il n’y aura pas d’apport pour l’activité physique, et la génération du Yin est dépendante du Yang : s’il n’y a pas de Yang, le corps sera incapable de former le Yin. Il y a une interdépendance entre le Yin et le Yang, ils sont complémentaires pour exister. La tonicité du corps doit être fondée sur la relation entre le Yin et le Yang afin d’adopter une approche différente : soit alimenter le Yin (méthode de traitement de Yin en renforçant les fluides corporels et en nourrissant le sang) ; soit tonifier le Yang ; soit tonifier ensemble le Yin et le Yang, pour atteindre l’objectif d’équilibre entre les deux.


2.     Règlement du Qi et du sang

Le Qi et le sang sont les substances de base qui constituent le corps humain et assurent le maintien des activités de la vie humaine. Une quantité suffisante de Qi et de sang peut répondre aux besoins de l’activité humaine. La médecine traditionnelle chinoise pense que le Qi a cinq fonctions principales dans le corps humain :

 

  • Le Qi a un effet de stimulation et de promotion de la croissance et du développement physique, ainsi que de l’activité physiologique des organes, méridiens et autres organismes ;
  • Le fonctionnement du Qi permet de maintenir une température corporelle normale, assurant ainsi une activité physiologique normale des organismes. Cet effet s’appelle : « effet réchauffement » ;
  • Le Qi peut protéger tout le corps et lutter contre l’invasion de divers maux exogènes. Il a un rôle de défense naturelle contre la maladie ;
  • Le Qi peut assurer le fonctionnement normal du sang et des fluides corporels comme les substances liquides, alimenter tous les organismes du corps. Le Qi peut être également en mesure de contrôler le volume de sécrétion de la sueur, l’urine et d’autres liquides organiques, et optimiser le fonctionnement des fluides corporels ;
  • Le Qi assure aussi la fonction de Qi Hua (en chinois). Le « Qi Hua » est le changement produit par la circulation du Qi, il participe à la fonction des organes, des méridiens et d’autres organismes. Par exemple, la consommation de nourriture transforme les aliments en énergie essentielle alimentaire (le Qi alimentaire) ; cette énergie se transforme en Qi et en sang, en liquides organiques. La conversion entre le Qi, le sang, les liquides organiques est due à l’effet « Qi Hua »


Le Qi est une base de la constitution physique et du maintien des activités de la vie humaine, rôles assurés par la circulation du Qi. Le mouvement de la circulation du Qi influe sur les changements des activités de la vie humaine.

 

Le sang, tout comme le Qi, est une base de la constitution physique et du maintien des activités de la vie humaine. Le sang est produit principalement par la digestion et l’absorption des aliments par la rate et l’estomac.


Le sang nourrit le corps par les vaisseaux sanguins et fournit également le matériel de base pour l’activité spirituelle de l’homme. S’il a suffisamment de sang, l’homme peut être très en forme, penser clairement et être sensible.


La relation entre le Qi et le sang est étroite. Le Qi peut produire, faire circuler et contrôler le sang.

 

Le Qi permet la circulation normale du sang, tout en veillant à ce que le sang soit dans les veines et ne déborde pas. Lorsqu’il y a une baisse anormale de la fonction du Qi, il y aura des effets néfastes sur le sang. Par exemple, la baisse de la fonction du Qi provoque le déclin fonctionnel des organes comme la rate et l’estomac, qui sont affaiblis. Ainsi, la capacité de transformation du sang en est affectée et la quantité de sang diminue, causant chez celui-ci l’apparition de carences. La carence de Qi peut conduire à une circulation lente du sang, allant même dans les cas les plus graves jusqu’à provoquer la stase du sang. Lorsque l’effet de contrôle du Qi sur le sang s’affaiblit, une variété de saignements apparaîtra.


Le réapprovisionnement du Qi et du sang est extrêmement important pour entretenir la santé, notamment pour les sportifs. Une bonne base de condition physique est importante pour affronter la limite sportive.

 

3.     La reconstitution des cinq organes internes

Les carences du corps, que ce soit via la carence du Yin et/ou du Yang ou la carence du Qi et du sang, affectent ensuite les cinq organes internes.


Les carences de l'organisme, ou du Yin et du Yang, du Qi et du sang, se répercutent par la suite sur les cinq organes internes. Par conséquent, la médecine traditionnelle chinoise accorde une grande attention à la nutrition des cinq organes internes, autant qu’à la tonicité du Yin et du Yang, du Qi et du sang. Les cinq organes internes sont définis par la médecine traditionnelle chinoise selon la forme des organes, leurs caractéristiques et leurs différentes fonctions. Ce sont le cœur, le foie, la rate, les poumons et les reins. La rate et les reins sont ainsi essentiels pour la santé. En effet, la croissance physique et le vieillissement sont étroitement liés aux reins, et quand ils sont faibles depuis la naissance, on peut soigner ces déficiences congénitales par la nutrition de la rate, ce qui explique l’importance de sa tonicité.



Actualité santé

France2 parle du bien fait de massage Tuina et des témoignages

Cliquez ici pour voir la vidéo: Chronique SANTÉ DU 05/02/2014

 

La télé nous en parle: 

Le 08/01/2013 à 18h, dans l'émission "A la Vôtre" (Comblez votre appétit de nouveautés, de bons plans et de curiosité dans A la vôtre : le magazine de divertissement. )

Pour regarder: cliquez ici


Dans le cadre d’un documentaire télévisé, nous sommes à la recherche de personnes atteintes  d’hyperhydrose ou de transpiration excessive.

Vous souhaitez nous faire partager cette expérience unique, contactez-nous au 01 71 54 72 11  ou par mail sur benjaminleveque@montagnerouge.fr 

Pour être informé