人参

Pinyin: Ren Shen

Latin: Radix Ginseng


Dans un livre ancien, Bencao Xinbian, le ginseng est considéré comme un médicament sacré pour la reproduction du Qi.

 

Indications d’après la médecine traditionnelle chinoise :

 

Pour tous ceux qui manquent de Qi, de sang et de fluides corporels.

  • Grande fatigue causée par le travail ou le surmenage physique ;
  • Impuissance sexuelle ;
  • Mictions fréquentes ;
  • Amnésie ;
  • Toux accompagnant des symptômes caractéristiques d’une dyspnée ;
  • Nausées et vomissements alimentaires ;
  •  Transpiration spontanée ;
  • Symptôme complexe d’alimentation excessive ;
  • Femmes ayant des métrorragies;
  • Palpitations de peur.

 

Action pharmacologique d’après la science moderne :

1. Effet sur le système nerveux central

Le ginseng peut régler le processus de stimulation et d'inhibition du système nerveux central. La liqueur de ginseng peut aussi lutter contre les surdoses de cocaïne, de strychnine et de pentylenetetrazol induisant des convulsions, et peut réduire les convulsions mortelles. Des rapports de recherche ont démontré que la saponine présente dans le ginseng lors de sa fabrication brute a des effets apportant calme et stabilité, relaxation musculaire, et des effets antidouleur et de refroidissement ;

 

Le ginseng influence les capacités de la mémoire suivant la quantité utilisée : une petite quantité améliore la mémoire, une grande a un effet contraire ;

 

Des études sur l'homme ont prouvé que le ginseng pouvait améliorer les aptitudes dans le travail et réduire la fatigue.

 

2. Amélioration des défenses naturelles et stimulation des effets alimentaires.

 3. Effet sur le système cardiovasculaire.

-      L’impact majeur du ginseng sur la fonction cardiaque est d'augmenter la force contractile du myocarde, de ralentir le rythme cardiaque et d’augmenter le débit du cœur et du flux sanguin coronaire ;

-      Le ginseng a un effet protecteur sur le myocarde ; 

-      Le ginseng (ou son extrait) peut améliorer considérablement la tolérance à l'hypoxie des animaux, de sorte que la consommation d'oxygène ralentit, la durée de survie est allongée, et cela permet de prolonger le temps de contraction auriculaire dans des conditions d'hypoxie ;

-      Le ginseng (ou son extrait) peut protéger et stimuler la fonction hématopoïétique de la moelle osseuse, augmenter le nombre de globules rouges et blancs, et la quantité d’hémoglobine ;

-      Le ginseng a un effet sur l’inhibition de l’agrégation plaquettaire ;

-      Anti-hyperlipidémie et anti-athérosclérose ;

 

4. Antichoc ;

5. Le ginseng peut augmenter l'activité de diverses substances du métabolisme du foie, ce qui améliore la capacité de détoxification hépatique, renforçant ainsi la tolérance de l'organisme aux effets des substances chimiques diverses ;

6. Le ginseng a un effet gonadotrope ; 

7. Antivieillissement ;

8. Anti-tumoral.


Qui peut prendre du ginseng ?

La valeur médicinale du ginseng est très élevée, surtout pour le sauvetage d’évanouissement, le ginseng peut jouer un rôle important. En outre, il possède un effet thérapeutique certain pour le diabète, l'arythmie, les maladies cérébro-vasculaires, les lipides sanguins élevés ou la dyspepsie. Parce que le ginseng peut améliorer le système immunitaire, il est donc également applicable aux patients cancéreux.

 

Le Dr Qi Guangchong fait cependant remarquer que cela ne signifie pas que tout le monde est apte à consommer du ginseng. Les enfants et les adultes qui sont en très bonne santé n'en ont pas besoin pour se tonifier. Le ginseng contient notamment des ingrédients favorisant une puberté précoce, il est donc déconseillé chez les enfants ou les femmes enceintes. Dans des cas exceptionnels, si l'enfant est vraiment très faible physiquement, on peut lui donner une certaine quantité de ginseng sous la surveillance d'un médecin.

 

Consommer avec modération 

Pour ceux qui sont malades depuis longtemps, le ginseng conseillé est le ginseng blanc. C'est du ginseng frais qui, après avoir séché, donne un aliment produisant de l'énergie froide, au contraire du ginseng rouge qui est une alimentation chaude. Tous ceux qui ne supportent pas la chaleur du ginseng rouge peuvent utiliser le ginseng blanc.


Le ginseng peut être utilisé sous forme de bouillon, de poudre, de comprimé ou de gélule. Dans le cas d'un bouillon : 3 à 10 g par jour ; en poudre, comprimé ou gélule : 1 à 3 g par jour. Une forte dose prise en une seule fois peut provoquer une « intoxication aiguë » qui se manifeste par des démangeaisons, des maux de tête, des étourdissements, des saignements et de la fièvre, et cela peut être mortel. Si vous buvez plus de 30 g de bouillon de ginseng par jour pendant deux mois consécutifs, cela causera un « syndrome de l'abus de ginseng » qui se traduira par de l'insomnie, de l'irritabilité, une pression sanguine élevée et la perte de libido. Après avoir arrêté de prendre du ginseng, ces syndromes disparaîtront naturellement. 


Le Dr Qi a souligné qu’afin de réduire les réactions indésirables, la prise de ginseng devait respecter une thérapie « frustrée », soit un arrêt de deux jours sur cinq. Pour un traitement complet, il est préférable de ne pas dépasser deux mois. Après un traitement complet, il faut respecter un arrêt d'une semaine. En outre, il ne faut pas prendre de ginseng en prenant du thé, ou manger des radis, cela nuirait à son efficacité.



Actualité santé

France2 parle du bien fait de massage Tuina et des témoignages

Cliquez ici pour voir la vidéo: Chronique SANTÉ DU 05/02/2014

 

La télé nous en parle: 

Le 08/01/2013 à 18h, dans l'émission "A la Vôtre" (Comblez votre appétit de nouveautés, de bons plans et de curiosité dans A la vôtre : le magazine de divertissement. )

Pour regarder: cliquez ici


Dans le cadre d’un documentaire télévisé, nous sommes à la recherche de personnes atteintes  d’hyperhydrose ou de transpiration excessive.

Vous souhaitez nous faire partager cette expérience unique, contactez-nous au 01 71 54 72 11  ou par mail sur benjaminleveque@montagnerouge.fr 

Pour être informé