Quatre méthodes vous protègent du froid de l'hiver

Pendant l'hiver, il est nécessaire de prendre des mesures contre le froid. Les méthodes ci-dessous permettent de réactiver les méridiens, de favoriser et d’améliorer la circulation sanguine et le métabolisme, et ce afin de lutter contre le froid, de protéger l’énergie vitale et de fortifier le physique durant tout l’hiver.

Taper:
Tapez  ou réchauffer par le moxa le point Zusanli (l'image ci-contre), à vitesse moyenne, avec une force supportable, 300 fois tous les matins et soir. Ensuite, tapez la jambe au-dessous du genou environ 300 fois. Ensuite, tapez le genou environ 300 fois, et tourner le genou vers la droite et vers la gauche 100 fois. Enfin, mettez la jambe gauche en avant (voir image ci-contre) et compressez le genou gauche 100 fois, avant de faire la même chose avec le genou droit.



La moxibustion par le moxa du point Yongquan.

Allumez un stick de moxa, et stimulez le Yongquan comme sur l’image ci-dessous, matin et soir, 30 minutes/jour.

Yongquan est l’un des importants points d’acupuncture sur le méridien Shaoyin rénal. C’est un point de longévité. Si vous stimulez régulièrement ce point par le moxa, et l’Essence [1]sera suffisante, les yeux et les oreilles auront un bon fonctionnement, le corps se développera normalement, l’énergie vitale sera est suffisante, la fonction sexuelle se renforcera, vous aurez plus de force dans les jambes, les lombaires et les genoux. Le traitement de ce point favorise le soulagement de nombreuses maladies, le coma, les maux de tête, les coups de chaleur, l'hémiplégie, les acouphènes, la néphrite, l'impuissance, l'émission séminale, et toutes sortes de maladies gynécologiques et de maladies de reproduction. De plus, ses effets thérapeutiques sur l’insomnie et l’hypertension sont remarquables.

 

Le massage du point Qichong

Massez le point Qichong puis l'artère qui est au-dessous du Qichong. Répétez la compression jusqu’à avoir une sensation de chaleur qui circule vers le pied. Cette méthode peut promouvoir la circulation sanguine des jambes et améliorer la résistance du froid des mains et des pieds.

 

Garder au chaud

1. Gardez la tête au chaud.

Pendant l’absence d’effort physique, lorsque la température ambiante est de 15°C, la chaleur dispersée par la tête constitue un tiers de la totalité de la chaleur corporelle. Lorsque la température ambiante est de 4°C, c’est un tiers qui est dispersé par la tête, et à -15°C on atteint jusqu'à trois-quarts. Le froid provoque une contraction des vaisseaux sanguins, une tension musculaire, des maux de tête, des migraines, des rhumes, des troubles digestifs, des insomnies etc. Il est donc très important de garder la tête au chaud pendant l’hiver.


2. Gardez les pieds au chaud

Le pied est la partie la plus éloignée du cœur ; peu de sang circule dans les pieds. Ainsi, la température la plus basse du corps est atteinte dans le pied. Les pieds froids peuvent causer la contraction capillaire des voies respiratoires supérieures de l'homme. L’activité ciliaire est alors lente, les défenses naturelles s’affaiblissent, et cela induit facilement le rhume, les maladies de vaisseaux sanguins du cerveau et les maladies de vaisseaux sanguins cardiaques, la bronchite et les douleurs menstruelles.


3. Gardez le dos au chaud

Le méridien Du et le méridien de la vessie Taiyang du pied  (Zu Taiyang Pangguang Jing) passe par le dos. Le méridien Du est le circuit de l’énergie Yang de tout le corps, le méridien Taiyang se situe à la surface du corps. L’invasion par le froid touche en premier le méridien Taiyang. Si le dos n’est pas bien protégé du froid, le pathogène du vent et du froid endommage l’énergie Yang du corps et provoque des maladies ou une rechute d’anciennes maladies. C’est surtout le cas pour les personnes souffrent de bronchite chronique, de bronchite, d’asthme, de rhinite allergique, de maladies rhumatismes, d’ulcères gastriques et duodénaux, de maladies cardiovasculaires, de maladies des vaisseaux sanguins du cerveau, et d’hypertension. Le réchauffement du dos est donc particulièrement important.


[1] Essence (Jing) : Une des quatre substances fondamentales qui permettent aux fonctions physiologiques de s’exercer. Le jing, « essence » ou « substance essentielle », selon les traductions, préside aux fonctions reproductrices.



Actualité santé

France2 parle du bien fait de massage Tuina et des témoignages

Cliquez ici pour voir la vidéo: Chronique SANTÉ DU 05/02/2014

 

La télé nous en parle: 

Le 08/01/2013 à 18h, dans l'émission "A la Vôtre" (Comblez votre appétit de nouveautés, de bons plans et de curiosité dans A la vôtre : le magazine de divertissement. )

Pour regarder: cliquez ici


Dans le cadre d’un documentaire télévisé, nous sommes à la recherche de personnes atteintes  d’hyperhydrose ou de transpiration excessive.

Vous souhaitez nous faire partager cette expérience unique, contactez-nous au 01 71 54 72 11  ou par mail sur benjaminleveque@montagnerouge.fr 

Pour être informé