Dans la médecine traditionnelle chinoise, la relation entre les reins et le cœur reflète le mécanisme physiologique important des cinq organes internes. Le Feu du cœur diminue, l’Eau des reins remonte. L'équilibre et la coordination entre les deux sont une partie importante du changement du Yin et du Yang des cinq organes, et sont également une condition importante au maintien des activités vitales.


La relation physiologique entre le cœur et les reins est souvent appelée «la coordination entre les deux», « l'Eau et le Feu se neutralisent mutuellement ». «La coordination entre le cœur et les reins » résume la fonction physiologique entre les deux organes, qui est de se soutenir mutuellement et de se retenir mutuellement. Elle comprend :

1.    La neutralisation entre le feu et l’eau: dans la représentation suivant les cinq éléments, le cœur est le feu et représente le Yang; les reins sont l'eau et représentent le Yin. Le feu du cœur doit descendre dans les reins et réchauffer le Yang rénal, pour que les fluides rénaux ne soient pas froids; les fluides rénaux doivent monter dans le cœur, afin de nourrir le Yin du cœur, et contrôler son feu pour qu’il ne devienne pas hyperactif. La coordination et la neutralisation entre le cœur et les reins, le feu et l’eau maintient l’harmonie et l’équilibre de la fonction physiologique du cœur et des reins.

2.    La complémentarité entre le Yin et le Yang : dans la physiologie chinoise, le Yin et le Yang dans chaque organe se transforment et se complètent pour maintenir un équilibre harmonieux. La corrélation entre le cœur et les reins correspond à la relation qui existe entre le Yin et le Yang, c'est-à-dire que le Yin et le Yang du cœur peuvent compléter le Yin et le Yang des reins, et le Yin et le Yang des reins peuvent compléter le Yin et le Yang du cœur. Cela permet de maintenir la suffisance et l’équilibre du Yin et du Yang de chacun des deux organes.

3.    La transformation entre l’essence (Jing) et le sang : L’essence (Jing) et le sang sont des matériaux nécessaires au maintien de l'activité de la Conscience ou de l’Esprit. L’essence et le sang peuvent se convertir mutuellement l’un en l’autre. Il s’agit d’un processus circulaire selon lequel l’essence des reins forme la moelle et les os, qui sont eux-mêmes des substances constitutives du sang. Le cœur contrôle le sang, les reins abrite et conserve l’essence, et la vie provient de l’échange constant entre le cœur et les reins.

4.    L’interopérabilité entre l’essence (Jing) et l'esprit (Shen): le cœur abrite et conserve l’Esprit, qui contrôle les activités courantes de la vie, ce qui est bénéfique pour l’essence des reins. Les reins abritent et conservent l’essence, l’essence reproduit la moelle qui emplit le cerveau, et le cerveau est la Maison de l’Esprit originel (Yuan shen). Ainsi, l’accumulation de Jing peut compléter l’Esprit. C’est ce qu’on appelle l’interopérabilité des reins et du cœur.


Dans le cadre des modifications pathologiques, les maladies cardiaques et rénales peuvent influer l’une sur l'autre. Par exemple, une insuffisance du Yin du cœur peut entraîner un vide du Yin du rein, et une insuffisance de Yin du rein peut également entraîner une carence du Yin du cœur. L’insuffisance du Yin du cœur peut mener à l’hyperactivité du Feu du cœur, et la carence du Yin des reins peut conduire à l’hyperactivité du Feu des reins, ce qui entraîne des changements pathologiques cardiaques et rénaux. Les symptômes en sont des palpitations cardiaques, de l'irritabilité, de l'insomnie, des rêves agités, des acouphènes, un manque de force au niveau des genoux et de la taille. Chez les hommes, des rêves humides [1]peuvent avoir lieu, les femmes auront des rêves érotiques, etc. Dans la médecine chinoise, cette maladie est connue sous le nom de « Xin Shen bujiao » (manque d’interopérabilité entre le cœur et les reins).

Un autre exemple: à cause des lésions du Yang des reins, les liquides corporels ne seront pas réchauffés et s’accumuleront dans le corps, endommageant le cœur et conduisant à des symptômes tels que des frissons, une mine pâle, des œdèmes, une oligurie, des palpitations, etc. Cela est connu sous le nom de « Shuiqi ling xin » (lésions cardiaques par des liquides corporels).


Un autre exemple: l’insuffisance du sang cardiaque fait que l’Esprit ne peut être nourrit, et cela entraîne  une carence de l’Essence des reins, ainsi que la perte de la moelle qui remplit le cerveau. On a alors un changement pathologique et un déficit en sang du cœur et en l’Essence des reins. L’Esprit manque de soutien, et apparaissent des symptômes tels que le manque de mémoire, les vertiges, les acouphènes, l’insomnie, les rêves agités, etc.


[1] Rêve humide: est une éjaculation de sperme éprouvée pendant le sommeil

 



Actualité santé

France2 parle du bien fait de massage Tuina et des témoignages

Cliquez ici pour voir la vidéo: Chronique SANTÉ DU 05/02/2014

 

La télé nous en parle: 

Le 08/01/2013 à 18h, dans l'émission "A la Vôtre" (Comblez votre appétit de nouveautés, de bons plans et de curiosité dans A la vôtre : le magazine de divertissement. )

Pour regarder: cliquez ici


Dans le cadre d’un documentaire télévisé, nous sommes à la recherche de personnes atteintes  d’hyperhydrose ou de transpiration excessive.

Vous souhaitez nous faire partager cette expérience unique, contactez-nous au 01 71 54 72 11  ou par mail sur benjaminleveque@montagnerouge.fr 

Pour être informé